Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

  • Synode : intervention d’Olivier et Xristilla Roussy

    Jeudi 9 octobre 2014, à la demande du secrétariat du synode de la famille, Olivier et Xristilla Roussy, ont ouvert l’après-midi de travail des  pères synodaux. Il leur avait été demandé un témoignage sur l’ouverture à la vie et la responsabilité éducative. Un défi quand on sait que leur intervention devait durer moins de 4 minutes !

    Read More

  • Un abandon à faire fondre

    La relation sexuelle est l’expérience d’un lâcher prise, d’un acte de foi en l’autre. Des mots qui montrent à quel point sexualité et spiritualité sont liées. C’est particulièrement vrai pour l’expérience de l’abandon, chère à sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus.

    Read More

  • Un site pour les enseignants et les élèves d'SVT

    Read More

  • Une limite à ne pas franchir ?

    Extrait du livre "Bonne nouvelle sur le sexe et le mariage" de Christopher West, que nous vous recommandons vivement !

     

    Vous vous souvenez peut-être de votre curé ou de votre maman traçant une ligne sur l’échelle des expressions physiques de l’amour et vous disant : « si tu franchis cette ligne, tu pêches ». Loin de moi la nécessité de telles « lignes » physiques, mais souvent elles ne rendent pas justices à la complexité de notre cœur humain.

    C’est dans notre cœur que nous faisons l’expérience du combat entre amour et concupiscence. C’est là que nous décidons quelle force en nous influencera nos actions. Donc, avant de tracer une ligne à ne pas franchir sur l’échelle des gestes physiques de l’amour, il faut la tracer dans notre cœur. Cette ligne s’applique à tout le monde, dans toute situation et dans toute relation amoureuse, que l’on soit marié, fiancé ou que l’on fréquente quelqu’un.

    […]

    Les manifestations physiques d’affection, où qu’elles se situent sur l’échelle –se tenir la main, s’embrasser ou avoir des relations sexuelles – sont censés être des signes extérieurs exprimant d’authentiques réalités intérieures. Lorsque les signes extérieurs expriment d’authentiques réalités intérieurs, on goûte une satisfaction physique et émotionnelle correspondante, allant du tendre réconfort de se tenir la main à l’intensité explosive de l’orgasme dans l’union charnelle.

    Ces joies sont données par Dieu, elles figurent au nombre des joies promises par le Christ lorsqu’il nous appelle à aimer comme il nous aime, pour que sa joie soit en nous et que notre joie soit complète (Jn 15,11). Ainsi, ceux qui aiment comme le Christ aime et qui expriment cet amour par une manifestation d’affection appropriée à l’état de leur relation, doivent recevoir comme un don de Dieu la joie qui jaillit de cette expression.

    A l’inverse, nous franchissons la ligne dans notre cœur lorsque nous recherchons cette satisfaction physique et émotionnelle comme une fin en soin lorsque nous traitons l’autre non pas comme une personne créée pour son propre bien mais comme un moyen pour parvenir à nos fins égoïstes. Cela arrive bien trop facilement, même quand nous ne franchissons pas al ligne sur l’échelle des gestes physiques.

    Par exemple, des époux ne franchissent pas la ligne rouge lorsqu’ils s’unissent sexuellement. C’est un geste approprié à leur relation. Mais s’ils ont une relation sexuelle uniquement parce que « cela fait du bien » et non parce que chacun veut dire à l’autre ce que signifie l’union charnelle (« Je me donne à toi librement, totalement, fidèlement, et oui, je suis ouvert aux enfants »), ils ont franchi la ligne rouge dans leur cœur.

     

    N’existe-t-il pas quand même des limites physiques à ne pas franchir ?

     

    Si mais essayer de les poser ne doit pas être une excuse pour ne pas mener le combat dans notre cœur. Compter uniquement sur des limites extérieures est une solution de facilité qui conduit à esquiver ce combat. A l’inverse, si nous menons ce combat intérieur honnêtement et courageusement, notre cœur saura quelle ligne ne pas franchir et il refusera de la franchir, pour notre bien et celui de la personne aimée.

    Ceci étant dit, voici quelques propositions de « limites » physiques. Je vous les donne uniquement comme un moyen pour vous aider à évaluer honnêtement ce qui habite votre cœur.

    Un exemple évident de ligne à ne pas franchir pour un couple non marié, c’est la relation charnelle. Si deux personnes affirment que, après avoir sondé leur cœur avec honnêteté et courage, elles ont conclu qu’elles pouvaient avoir des relations sexuelles pour exprimer authentiquement leur relation, elles se dupent elles-mêmes. Certes, elles peuvent connaître quelque chose de l’amour dans l’union charnelle, car même dans nos expressions déformées de l’amour il reste toujours un écho de sa vérité. Mais il est faux de dire que l’acte en lui-même est un acte d’amour. En réalité il n’est qu’un acte utilitaire.

    De la même manière, pour un homme et une femme non mariés, les gestes physiques qui visent à provoquer l’excitation en vue de l’union (caresses des parties génitales, des seins, mais aussi certains baisers prolongés) ne sont pas des expressions d’affection appropriées. Lorsqu’il est moralement impossible de s’unir, ce n’est pas faire preuve d’amour que d’exciter l’autre au point de susciter en lui l’envie irrésistible de l’union sexuelle. S’il faut fixer des limites physiques pour garder son cœur dans la rectitude, voici ce que nous pouvons dire : si dans un couple non marié l’homme ou la femme est amené à la limite de l’orgasme, a atteint l’orgasme ou est excité au point d’être tenté de se masturber, ce couple a déjà franchi « la ligne rouge » il y a un bon moment et a sérieusement besoin d’examiner son cœur et ses motivations.

    Comme le dit le proverbe, il est stupide – entendez : mauvais, peu attentionné, inapproprié – de démarrer le moteur si vous ne savez pas conduire la voiture. Or quelqu’un qui a atteint l’orgasme ou est tenté de se masturber n’a pas seulement démarré le moteur : il l’a fait tourner un bon moment déjà…

    Ce qui est en jeu ici, ce n’est pas d’adapter notre comportement à un code moral arbitraire, mais de transformer notre cœur en profondeur. L’enjeu, c’est que notre cœur « n’aime » plus comme le monde « aime », mais comme le Christ aime. Derrière toutes nos expressions sexuelles déformées, nous recherchons quelque chose d’authentique. Nous recherchons l’amour, la proximité physique, l’intimité, la joie et le plaisir – en un mot : le bonheur.

    Et pourtant, combien peuvent témoigner – moi y compris – du vide, de la culpabilité, de l’isolement et du désespoir qui suivent une expérience sexuelle illicite ? Combien échouent à trouver ce qu’ils recherchent vraiment ? Notre quête du bonheur sera vaine tant que nous n’aurons pas réalisé que ce que nous recherchons ne se trouve qu’en Celui qui nous a créé ?

    […]

    La plus simple manifestation de tendresse – un regard, une caresse ou un doux baiser – donne alors plus de joie et d’épanouissement que la plus intense des « rencontres » sexuelles illicites. Pourquoi ? Parce qu’elle est authentique. Elle est réelle. Elle est honnête. Elle exprime la vérité, elle est appropriée au stade où nous en sommes de la relation. Elle ne cherche pas à obtenir quelque chose : elle cherche à donner et à manifester. Elle ne s’intéresse pas à sa satisfaction personnelle. Elle se contente d’aimer l’autre pour lui-même et à recevoir le même amour en retour.

    Read More

  • Vidéo KTO Quelles traditions pour notre mariage ?

    LA FAMILLE EN QUESTIONS
    Quelles traditions pour notre mariage ?

    Diffusé le 30/06/2010 / Durée 26 mn

    C'est la saison des mariages. L'occasion de nous intéresser cette semaine aux traditions suivies pour ce grand jour. Robe de la mariée, bouquet, voile, alliances, lieux choisis pour la fête... D'où viennent tous ces rites qui traversent les âges ? Comment ont-ils évolué selon les régions et les époques ? Avec la participation de Maÿlis Leclerc, future mariée, de Marie-Odile Mergnac, co-auteur du livre « Le mariage et ses rites d'hier à aujourd'hui » (Archives et Culture), et du diacre Jean Villeminot.

    Read More

  • Vierge et "normale" ?

    Et si on parlait de la pression sociale autour de la virginité ? Être vierge, quand on est ado (ou quel que soit son âge), ce n’est pas un problème. Et il n'y a aucune raison d’avoir honte. Extraits de l'article « Virginité » du Dico catho.

    Read More

  • Vivre en chrétien la sexualité dans le couple

    Vivre en chrétien la sexualité dans le couple

    Comment former son jugement en matière de sexualité ?

    Par le père Charles Bonnet

    Read More

  • Vivre sa sexualité

    On pense souvent que l’Eglise n’a pas de parole positive sur la sexualité. Pourtant, c’est elle qui, à travers la place qu’elle donne à l’amour entre un homme et une femme, lui donne toute sa signification.

    Read More

  • Votre position préféré ?

    Les catalogues de gymnastique sexuelle provoquent souvent l’insatisfaction en faisant l’impasse sur le sens profond de la relation sexuelle. Que dire de cette réalité : le positionnement réciproque des corps et sa signification ? Sans angélisme, ni trivialité.

    Read More

  • Vouloir et ne pas pouvoir

    Beaucoup de femmes remarquent que leur désir sexuel est naturellement lié à leur période d’ovulation. Est-ce à dire qu’en dehors de ces périodes - et après l’arrêt définitif des cycles menstruels, à la ménopause – la femme n’a pas accès au désir ?

    Read More

  • Vous avez dit…continence ?

    « Je ne suis pas sure que ce que nous vivons lors des périodes d’abstinence soit au service de notre amour conjugal ? » Bonne question ! Que l’on soit dans le « trop » ou dans le « pas assez », il est légitime pour des époux chrétiens de se poser en conscience la question. Car, si la maitrise de soi est au service de la régulation des naissances, elle n’est pas toujours vécue au service de la croissance de l’amour ! Il a des « maitrises positives » et des « maitrises négatives »…

    Read More

  • « Etre » ou « ne pas être » homosexuel ?

    Nous voilà au cœur d’une question extrêmement importante qui nous conduit au carrefour de la personne et de son existence… Je crains d’être trop bref pour bien dire et trop court pour tout dire. Mais disons tout de même !

    Read More

  • « Le handicap de Philippine m’a ouverte au langage du corps »

    Le handicap de mon enfant m’a enseigné l’importance du corps. Et voilà que notre couple bénéficie de cette leçon d’amour inattendue. Petit témoignage sur une influence décisive.

    Read More

  • « Pas comme des lapins » : ce que le Pape a vraiment dit dans l'avion

    « Un enfant est un trésor », a rappelé le Pape. Mais il ne faut pas mettre sa vie en danger pour en avoir.

    Read More

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !

PlayPause
Des amis sont ensemble depuis quelques temps, mais lorsqu'ils ont annoncé leurs fiançailles, les parents...
Bon plan ! Parcours Alpha Duo : une vie à deux, ça se prépare ! Des soirées en tête à tête pour réfléchir...
J'ai rencontré un jeune homme sur un site de rencontre catholique gratuit. Nous avons échangés...
J'ai fait la connaissance de deux filles il y a un certain temps. Elles sont toutes les deux amoureuses...
En apparence anodin, le rôle des témoins de mariage peut cependant être essentiel…...
Question : Bonjour, je m’appelle Jean ; ma sexualité me laisse insatisfait !   La sexualité est un...
La masturbation en couple est-elle un péché ? Mon copain et moi ne sommes pas mariés et souhaiter...
Contrairement à une idée répandue, l’Église n’hésite pas à aborder la sexualité, dont elle défend...
Pour beaucoup de non-croyants et même de croyants, il est incompréhensible que l’Église se prononce...
Mgr Michel Aupetit, ancien médecin, actuel vicaire général à Paris, est l'auteur de Contraception : la...
Mon ami et moi sommes étudiants, et lorsqu'il vient me retrouver dans ma chambre pour discuter, nos gestes...
Mon fiancé m'a demandé de lui donner un peu de temps pour réfléchir car il se demande s'il ne veut...
Un catholique peut-il épouser un non-baptisé ? Un non-chrétien ? Quelqu’un appartenant à une autre...
La grâce du sacrement de mariage ne se limite pas au jour de la cérémonie. Elle se déploie tout au...
Deuxième partie. Sauvés par le Christ, les époux sont appelés à grandir dans l’amour, malgré leurs...
La théologie du corps a été développée par saint Jean-Paul II pour les couples et les familles. Elle...
Un mariage à l’église n’est pas une gentille bénédiction, mais une participation à l’amour de celui...
J'ai rencontré un jeune homme sur un site de rencontre catholique gratuit. Nous avons échangés...
J'aime une amie que je connais depuis plusieurs années, à tel point que j'envisageais de la demander...
La génération Y (jeunes nés entre 1980 et 2000 environ) est paradoxale. C’est une génération éminemment...
Les personnes divorcées remariées se sentent souvent rejetées par l’Eglise. Comment leur manifester...
Arrow
Arrow
Slider