Le handicap de mon enfant m’a enseigné l’importance du corps. Et voilà que notre couple bénéficie de cette leçon d’amour inattendue. Petit témoignage sur une influence décisive.

Une fois n’est pas coutume, un petit témoignage personnel. Le handicap d’un de mes enfants a eu une influence inattendue sur mon expérience du corps et donc de la sexualité. Cette enfant ne peut parler en raison d’un handicap mental profond. Voilà qui a mis l’intello que je suis devant un défi « contre nature » : communiquer autrement que par le discours et la parole. Le seul moyen qui demeure pour échanger est le toucher, le corps. Un renversement total de mes valeurs. Ce qui était second à mes yeux a pris une nouvelle importance par la force des choses. Un changement progressif s’est fait en moi au fil des années.

 

Communication non verbale : essentielle

Je crois que cela m’aide dans ma relation de couple, même si ni mon mari, ni moi ne souffrons d’un tel handicap. Le langage du corps n’est plus, à mes yeux, subalterne. Il est devenu essentiel. Les experts en communication disent que les paroles représentent un quart du message et que les trois quarts restants relèvent de la communication non verbale (ton de la voix, attitudes corporelles, regards, etc.). Cette proportion est intéressante à prendre en compte dans la communication du couple. L’experte qui me l’a enseignée, c’est mon enfant handicapée. Elle m’a rendue beaucoup plus sensible au dialogue charnel avec mon mari, à sa richesse, à sa noblesse, à sa subtilité, à son caractère incontournable. Avec elle, si je me détourne du langage du corps, je passe à côté de la relation. Elle m’a appris à ne pas mépriser ce qui paraît à première vue simple et prosaïque.

 

L’intelligence du corps

De même, ne pas montrer un intérêt réel pour le langage du corps avec mon mari, c’était risquer de mal l’aimer. J’ai compris que nous avions chacun beaucoup à nous dire par nos corps. Que j’avais beaucoup à recevoir en écoutant ce qu’il me dit par le langage de la sexualité. Il y a une part de son amour qu’il ne pourra pas me dire par des mots, mais que je peux connaître quand nous sommes une seule chair. L’intelligence du cœur ne suffit pas. Il y faut une « intelligence du corps », qui est la capacité de décrypter les multitudes de messages qu’un corps émet.

Une partie du message de l’amour de Dieu à notre égard prend le chemin du corps de Jésus. Celui-ci ne s’est pas contenté de parler. Il a donné son corps. Et les mots qu’il a prononcés sur le mariage étaient très incarnés : « tous deux ne feront qu’une seule chair » ? N’avais-je pas tendance à les banaliser ?

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Découvrir un projet d'amour pour moi.

Fiancailles.org

S'émerveille de soi, s'émerveiller de l'autre...

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux

Familles.org

Parce que la famille, c'est ce qu'il y a de plus important

Sexualite.org

La sexualité : un don de l'amour

Vocatio.org

La vocation dans tous ses états !