Parce que aimer est important

Des réponses à vos questions. 

 

 

 

 

 

 

1. La préparation au mariage, à la vie conjugale et familiale est d'une grande importance pour le bien de l'Eglise. En effet, le sacrement de Mariage a une forte valeur pour toute la communauté chrétienne et, en premier lieu, pour les époux, eux dont la décision est telle qu'elle ne pourrait être sujette à improvisation ou à choix hâtifs.

A d'autres époques, cette préparation pouvait compter sur l'appui de la société qui reconnaissait les valeurs et les biens du mariage. Sans heurts ni doutes, l'Eglise en protégeait la sainteté, consciente du fait qu'il représentait une garantie ecclésiale, puisqu'il constituait la cellule vitale du Peuple de Dieu. L'appui que le mariage trouvait dans les communautés chrétiennes, au moins dans celles évangélisées en profondeur, était ferme, unitaire, compact. Séparations et échecs du mariage étaient en général rares, et le divorce était considéré comme une « plaie » sociale (cf. Gaudium et Spes [GS] 47).

Aujourd'hui, au contraire, dans des cas qui sont loin d'être l'exception, on assiste à une détérioration accentuée de la famille et à une certaine corrosion des valeurs du mariage. Dans nombre de pays, et plus particulièrement dans les pays économiquement développés, le taux des mariages a diminué. On se marie plus tard, et le nombre des divorces et des séparations augmente, même dès les premières années de la vie conjugale. Tout cela porte inévitablement à une inquiétude pastorale, et à la question mille fois répétée: les personnes qui se marient y sont-elles réellement préparées? Le problème de la préparation au sacrement de Mariage et à la vie conjugale qui en découle se présente comme une grande nécessité pastorale, avant tout, certes, pour le bien des époux, mais aussi pour le bien de la communauté chrétienne tout entière et pour celui de la société. C'est pourquoi l'intérêt porté à la question s'accroît de partout et les initiatives se multiplient pour fournir des réponses appropriées et opportunes à la question de la préparation au sacrement de Mariage.

2. Le Conseil Pontifical pour la Famille, maintenant un contact permanent avec les Conférences Episcopales et les Evêques, à l'occasion de diverses rencontres, réunions et, surtout, des visites « ad limina », a suivi avec attention la préoccupation pastorale en ce qui concerne la préparation et la célébration du sacrement de Mariage et la vie qui le suit; il a été invité de façon répétée à offrir un instrument pour la préparation des fiancés chrétiens; ce qu'il réalise dans les présentes lignes d'orientation. Celles-ci ont aussi bénéficié de l'apport de nombreux mouvements apostoliques, groupes et associations qui collaborent à la pastorale familiale et ont offert leur appui, leurs conseils et leur expérience pour l'élaboration du présent document d'orientation.

La préparation au mariage constitue un moment providentiel et privilégié pour ceux qui s'orientent vers ce sacrement chrétien, et un Kayrós, c'est-à-dire un temps où Dieu interpelle les fiancés et suscite en eux le discernement pour la vocation au mariage et à la vie qu'il introduit. Les fiançailles s'inscrivent dans le contexte d'un processus dense d'évangélisation. En effet, les fiancés — futurs époux — voient confluer dans leur vie des questions qui ont une incidence sur la famille. C'est pourquoi ils sont invités à comprendre ce que signifie l'amour responsable et mûr de la communauté de vie et d'amour que sera leur famille, véritable église domestique qui contribuera à enrichir l'Eglise dans sa totalité.

L'importance de la préparation implique un processus d'évangélisation pour le mûrissement et l'approfondissement de la foi. Si la foi est faible et quasiment inexistante (cf. Familiaris Consortio [FC] 68), il faut alors la ranimer et cela peut nécessiter une instruction exigeante et patiente qui suscite et alimente l'ardeur d'une foi vivante. Dans les milieux paganisés, en particulier, il sera particulièrement bon de conseiller un « cheminement de foi, analogue au catéchuménat » (cf. FC 66) et une présentation des vérités chrétiennes fondamentales qui aident à acquérir ou à renforcer la maturité de la foi chez les futurs époux. Il est souhaitable que ce moment privilégié de la préparation au mariage se transforme en une Nouvelle Evangélisation pour les futures familles, à l'enseigne de l'espérance.

3. Cette attention spéciale est mise en évidence dans les enseignements du Concile Vatican II (GS 52), dans les orientations du Magistère pontifical (FC 66), dans la norme ecclesiale elle-même (Codex Iuris Canonici [CIC], can. 1063; Codex Canonum Ecclesiarum Orientalium [CCEO], can. 783), dans Le Catéchisme de l'Eglise Catholique (CEC) (no 1632) et dans d'autres documents du Magistère, parmi lesquels la Charte des Droits de la Famille. Les deux documents plus récents du Magistère pontifical — la Lettre aux Familles Gratissimam Sane et l'Encyclique Evangelium Vitae (EV) — apportent à notre propos une aide importante.

Attentif — comme on l'a dit — aux demandes répétées qui lui ont été adressées, le Conseil Pontifical pour la Famille a entamé une réflexion sur ce thème, en se concentrant davantage sur les « cours de préparation », dans la ligne de l'Exhortation apostolique Familiaris Consortio et a donc suivi, pour la rédaction, l'itinéraire ci-après: en 1991, le Conseil a consacré son Assemblée plénière (30 septembre – 5 octobre) au thème de la préparation au sacrement de Mariage pour lequel le Comité de Présidence du Conseil Pontifical et les couples membres de ce même Conseil ont apporté un abondant matériel pour la rédaction d'une première ébauche de texte. Puis, du 8 au 13 juillet 1992, un groupe de travail a été convoqué, composé de pasteurs, de consulteurs et d'experts, qui ont élaboré une seconde épreuve, envoyée ensuite aux Conférences Episcopales en leur demandant contribution et suggestions complémentaires. Les réponses, qui sont parvenues en grand nombre, avec d'opportunes suggestions, ont été étudiées et insérées dans l'épreuve ultérieure par un groupe de travail, en 1995. Le Conseil Pontifical présente maintenant ce document-guide offert comme base de travail pastoral pour la préparation au sacrement de Mariage. Il sera tout spécialement utile aux Conférences Episcopales dans l'élaboration de leur Directoire, mais aussi en vue d'un plus grand engagement pastoral dans les diocèses, les paroisses et les mouvements apostoliques (cf. FC 66).

4. La « magna charta » pour les familles qu'est l'Exhortation apostolique Familiaris Consortio avait déjà souligné que « les changements survenus au sein de presque toutes les sociétés modernes exigent que non seulement la famille, mais aussi la société et l'Eglise, soient engagées dans l'effort de préparation adéquate des jeunes aux responsabilités de leur avenir. (...) C'est pourquoi l'Eglise doit promouvoir des programmes meilleurs et plus intensifs de préparation au mariage, pour éliminer le plus possible les difficultés dans lesquelles se débattent tant de couples, et plus encore pour conduire positivement les mariages à la réussite et à la pleine maturité » (FC 66).

Le Code de Droit Canon établit que soit assurée « la préparation personnelle au mariage qui va être contracté, grâce à laquelle les époux seront disposés à la sainteté et aux devoirs de leur nouvel état » (CIC can. 1063, 2 et CCEO can. 783, § 1), disposition que l'on retrouve aussi dans l'Ordo Celebrandi Matrimonium 12.

Et, dans son discours à l'occasion de l'Assemblée plénière du Conseil pour la Famille (4 octobre 1991), le Saint-Père avait déclaré: « Plus les difficultés ambiantes pour connaître la vérité du sacrement chrétien et de l'institution même du mariage sont grandes, plus les efforts pour préparer d'une manière adéquate les époux à leurs responsabilités doivent être grands ». Et il a continué, en se référant plus concrètement aux cours proprement dits: « Vous avez pu observer qu'étant donné la nécessité de réaliser de tels cours dans les paroisses et vu les résultats positifs des différentes méthodes employées, il semble utile de procéder à une précision des critères à adopter, sous forme de guide ou de directoire pour offrir une aide valable aux Eglises particulières ». D'autant plus qu'au sein des Eglises particulières, la responsabilité de la famille, partie du « "peuple de la vie et pour la vie" est déterminante: c'est une responsabilité qui résulte de sa nature même — celle d'être communauté de vie et d'amour, fondée sur le mariage — et de sa mission de "garder, de révéler et de communiquer l'amour" » (EV 92 et cf. FC 17).

5. C'est dans ce but que le Conseil Pontifical pour la Famille offre le présent document sur la préparation au sacrement de Mariage et sur sa célébration.

Les lignes forces qui en ressortent constituent un itinéraire pour la préparation éloignée, prochaine et immédiate au sacrement de Mariage (cf. FC 66). Le matériel proposé est destiné en premier lieu aux Conférences Episcopales, aux Evêques et à leurs collaborateurs dans la pastorale de la préparation au mariage. Quant aux fiancés, ils sont ici impliqués en tant qu'objet du souci pastoral de l'Eglise.

6. Une attention pastorale particulière devra être accordée aux fiancés se trouvant dans des situations particulières, prévues dans les canons 1071, 1072 et 1125 du CIC, et les canons 789 et 814 du CCEO; pour ceux-ci, les lignes qui seront tracées dans le présent document — même lorsqu'elles ne pourront être appliquées dans leur totalité — pourront cependant constituer un service utile pour la juste orientation et l'accompagnement dont ils doivent bénéficier.

Fidèle à la volonté et à l'enseignement du Christ, l'Eglise, par sa législation, exprime sa charité pastorale dans la prise en compte de toute situation où peuvent se trouver les fidèles. Les critères offerts sont des moyens en vue d'une aide effective, et ne doivent pas être considérés comme des obligations supplémentaires impératives.

7. La motivation doctrinale de fond qui inspire ce document-guide naît de la conviction que le mariage est un bien qui tire son origine de la Création et qui, pour cette raison, plonge ses racines dans la nature humaine. « N'avez-vous pas lu que le Créateur, dès l'origine, les fit homme et femme, et qu'il a dit: Ainsi donc l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair? » (Mt 19, 4-5). C'est pourquoi ce que l'Eglise fait en faveur de la famille et du mariage contribue certainement au bien de la société en tant que telle et de tous les hommes. En effet, le mariage chrétien, avec son expression de nouveauté de vie, réalisée par le Christ ressuscité, exprime toujours la vérité de l'amour conjugal et constitue une sorte de prophétie qui annonce, de façon claire, la véritable exigence de l'être humain: l'homme et la femme sont appelés, dès leur origine, à vivre dans la communion de vie et d'amour et dans la complémentarité qui portent à la plus grande dignité humaine des époux, au bien des enfants et à celui de la société elle-même, avec « la défense et la promotion de la vie ... devoir et responsabilité de tous » (EV 91).

8. C'est pourquoi notre document prend en considération aussi bien les réalités humaines naturelles propres à l'institution divine, que celles qui sont spécifiques du sacrement institué par le Christ et s'articule, concrètement, en trois parties:

1) l'importance de la préparation au mariage chrétien;

Préparation au sacrement du mariage - partie I - L'importance de la préparation au mariage chrétien PDF

2) les étapes, ou moments, de la préparation;

Préparation au sacrement du mariage - partie II - Les étapes, ou moments, de la préparation

3) la célébration du mariage.

Préparation au sacrement du mariage - partie III - La célébration du mariage

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

 

Découvrez nos autres sites

Celibat.org

Quel projet d’amour pour moi ?

Vivre.org

Servir la vie passionnément !

Mariage.org

Un projet de vie qui se construit à deux pour la vie !

Familles.org

À l’école de l’amour ! Joie, force et fragilité !

Sexualite.org

Un corps pour s’aimer et aimer !

Vocatio.org

L’audace d’une réponse !

PlayPause
Des amis sont ensemble depuis quelques temps, mais lorsqu'ils ont annoncé leurs fiançailles, les parents...
Bon plan ! Parcours Alpha Duo : une vie à deux, ça se prépare ! Des soirées en tête à tête pour réfléchir...
J'ai rencontré un jeune homme sur un site de rencontre catholique gratuit. Nous avons échangés...
J'ai fait la connaissance de deux filles il y a un certain temps. Elles sont toutes les deux amoureuses...
En apparence anodin, le rôle des témoins de mariage peut cependant être essentiel…...
Question : Bonjour, je m’appelle Jean ; ma sexualité me laisse insatisfait !   La sexualité est un...
La masturbation en couple est-elle un péché ? Mon copain et moi ne sommes pas mariés et souhaiter...
Contrairement à une idée répandue, l’Église n’hésite pas à aborder la sexualité, dont elle défend...
Pour beaucoup de non-croyants et même de croyants, il est incompréhensible que l’Église se prononce...
Mgr Michel Aupetit, ancien médecin, actuel vicaire général à Paris, est l'auteur de Contraception : la...
Mon ami et moi sommes étudiants, et lorsqu'il vient me retrouver dans ma chambre pour discuter, nos gestes...
Mon fiancé m'a demandé de lui donner un peu de temps pour réfléchir car il se demande s'il ne veut...
Un catholique peut-il épouser un non-baptisé ? Un non-chrétien ? Quelqu’un appartenant à une autre...
La grâce du sacrement de mariage ne se limite pas au jour de la cérémonie. Elle se déploie tout au...
Deuxième partie. Sauvés par le Christ, les époux sont appelés à grandir dans l’amour, malgré leurs...
La théologie du corps a été développée par saint Jean-Paul II pour les couples et les familles. Elle...
Un mariage à l’église n’est pas une gentille bénédiction, mais une participation à l’amour de celui...
J'ai rencontré un jeune homme sur un site de rencontre catholique gratuit. Nous avons échangés...
J'aime une amie que je connais depuis plusieurs années, à tel point que j'envisageais de la demander...
La génération Y (jeunes nés entre 1980 et 2000 environ) est paradoxale. C’est une génération éminemment...
Les personnes divorcées remariées se sentent souvent rejetées par l’Eglise. Comment leur manifester...
Arrow
Arrow
Slider